Rendements décevants pour les fonds de pension belges en 2018

Rendements décevants pour les fonds de pension belges en 2018

Avec un rendement médian de -4,6%, les fonds de pension belges ont déçu en 2018. C’est ce que révèle l’étude PIPS (Pension Investment Performance Survey) réalisée par l'expert en ressources humaines de Mercer auprès de 40 fonds de pension belges, qui gèrent ensemble 3,6 milliards d'euros et couvrent 25% du marché. En 2017, le rendement médian a été de +6,2 %. Avec un rendement de -7,4 %, les actions ont clairement sous-performé les obligations (-1,0 %).

Les pires rendements sont à mettre à l'actif de la zone euro, des pays émergents et du Japon, avec des rendements respectifs de -12,6 %, -11,3 % et -9,2 %. Les meilleurs résultats, bien que négatifs, ont été obtenus sur le marché américain des actions et le marché des obligations, avec des rendements de respectivement -0,9 % et -1,0 %. De son côté, l'immobilier a réalisé des performances similaires aux actions, avec un rendement de -7,8 %.

Une des causes principales de ces mauvais résultats dans les actions ne doit pas être à rechercher bien loin. Le Brexit, l'attitude protectionniste de diverses grandes puissances, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, ... ce ne sont là que quelques-uns des nombreux facteurs qui ont suscité beaucoup d'inquiétude sur les marchés financiers l'an dernier », affirme Willy Santermans, actuaire principal chez Mercer.

À plus long terme, et c'est en définitive l'horizon de placement qui correspond à l'objectif des fonds de pension, la situation générale reste néanmoins positive.  À 5, 10, 15, 20 et 25 ans, les fonds de pension privés ont enregistré un rendement réel de respectivement +4,5 %, +6,6 %, +4,7 %, +3,7 % et +4,9 %, ce qui correspond, après inflation, à des rendements annuels respectifs de +2,9 %, +4,8 %, +2,6 %, +1,7 % et +3,0 %.

En 2018, l'allocation moyenne des actifs de l'échantillon de 40 fonds entre les différentes catégories d'actifs était la suivante :

L'allocation respective des actions et des obligations révèle un désinvestissement des actions (de 49 % à 46 %) au profit des obligations (de 45 % à 47 %) et des instruments à court terme (de 1,6 % à 2,7 %) en 2018. Une partie de ces mouvements est imputable aux différences de rendement de ces catégories d'actifs en 2018. Sans tenir compte de ces différences de rendement, les portefeuilles d'actions ont enregistré une baisse de 1,5 % en 2018, tandis que les portefeuilles d'obligations et d'instruments à court terme ont affiché une hausse respective de 0,5 % et 1 %.


À propos de Mercer
Mercer délivre des solutions de conseil et des solutions technologiques aux organisations afin de les aider à répondre au changement des besoins de leurs travailleurs en matière de normes sanitaires, de bien-être et de carrière. Mercer compte actuellement plus de 22 000 collaborateurs répartis dans 44 pays et déploie ses activités sur plus de 130 territoires nationaux. Mercer est une filiale entièrement détenue par Marsh & McLennan Companies (NYSE ; MMC), leader mondial des services professionnels dans les domaines du conseil, des solutions en risques, des stratégies d’entreprise et des ressources humaines. Forte d’un effectif de plus de 65 000 collaborateurs et d’un chiffre d’affaires annuel dépassant les 14 milliards de dollars réalisé par des entreprises de premier plan telles que Marsh, Guy Carpenter et Oliver Wyman, Marsh & McLennan aide ses clients à apprivoiser un monde de plus en plus complexe et dynamique. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page www.mercer.com. Suivez Mercer sur Twitter @Mercer.

Mercer fournit également des services-conseils et des données de marché en matière de gestion de rémunération internationale pour expatriés. Elle collabore par ailleurs étroitement avec des multinationales et autorités gouvernementales du monde entier. Mercer possède l’une des bases de données les plus étendues en matière de politique de nomination internationale, rémunération et informations relatives au coût de la vie, du logement et charges spécifiques dans le monde. Nos conférences annuelles sur la mobilité mondiale et autres événements constituent une occasion pour les entreprises de se maintenir au courant des dernières tendances et études réalisées sur les problèmes de mobilité. Rendez-vous sur la page https://mobilityexchange.mercer.com pour obtenir de plus amples informations à ce sujet. Suivez les dernières actualité de mobilité de Mercer sur Twitter @Mercer.

 

Beatrijs Wouters Communicatieadviseur, RCA Group